Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé
SOFT ROCK INDÉ

OUVERTURE DE TRIMESTRE AVEC MARLENE LARSEN + VERNISSAGE EXPO AMNESTY INTERNATIONAL

jeudi 01/02 - 19:00
Café de la Tannerie
Gratuit
 Rejoindre l'évènement Facebook

MARLENE LARSEN

Marlene Larsen met en chansons cette petite voix intérieure, anxieuse à souhait, et porte-parole du tréfonds de nos âmes. Sa musique se place dans un soft rock indé bien teinté 90’s et sonne comme le coup de téléphone que l’on passe à sa meilleure amie après une séance révolutionnaire chez son psy. Armée d’une honnêteté brutale et de beaucoup d’auto-dérision, elle choisit de mettre un gros coup de projecteur sur ses insécurités les plus profondes, jusqu’à ce que l’on voit les montagnes insurmontables se changer en de petits cailloux colorés. Sur scène, accompagnée par son bras droit Helene, elles livrent un duo intense de voix et de guitares électriques, des chansons tubesques, et la vérité, rien que la vérité.

Photo © Xus Photograhy

EXPOSITION « MANIFESTEZ-VOUS »

L’exposition d’Amnesty International, réalisée avec l’agence de photographes MYOP dans le cadre de sa campagne « Manifestez-vous », mêle images d’archives et contenus informatifs pour présenter le contexte et les objectifs de la campagne pour défendre le droit de manifester. Le droit de manifester permet d’exprimer des désaccords ou des soutiens, de revendiquer des opinions et des idées, d’exposer des injustices et des abus, de défendre les droits humains ou encore de demander des comptes aux autorités. C’est un puissant levier de changement. Parce qu’il est essentiel et qu’il en protège d’autres, ce droit doit être défendu. Pour ne jamais reculer. Mais aux quatre coins du monde, de nombreux gouvernements conservent ou promulguent des lois floues ou contraires au droit international pour criminaliser les personnes qui manifestent. Leur but est d’instrumentaliser ces législations abusives pour réprimer les manifestants et manifestantes pacifiques, qui font ainsi l’objet d’amendes, d’arrestations arbitraires, de poursuites, de harcèlement judiciaire, voire d’emprisonnement. Amnesty International appelle les États à protéger, partout dans le monde, les manifestantes et les manifestants pacifiques, par la loi et dans la pratique. Les autorités doivent prendre les mesures qui s’imposent pour supprimer les obstacles et les restrictions qui limitent le droit de manifester pacifiquement.

Retour en haut